Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères Taille initiale
Celui qui tremble à la guerre
N'est qu'un jean-foutre en amour

Créer un PDF Imprimer

Autres temps, autres mœurs

Réduire Augmenter Taille du texte
  • Dimanche, 13 Novembre 2011

La charmante ville d'Aix les Bains attire depuis longtemps de nombreux touristes. Et pour en attirer toujours davantage, elle fait ce que font toutes les localités touristiques de France et d'ailleurs : de la communication. La palette est large : sports nautiques sur le lac du Bourget, randonnées sur les pentes du mont Revard, casino, thermalisme, balnéothérapie... Nature et ressourcement ; faîtes le tour de vos émotions ! tels sont les maîtres-mots qui s'affichent sur les dépliants. Sans doute cette devise est-elle déposée, protégée des imitations.      


Pourquoi ne pas se laisser tenter ? Je ne demande pas mieux que de me ressourcer dans la nature, et à y faire le tour de mes émotions. C'est tout à fait de notre époque. Tout ce qu'on peut trouver à redire, c'est que cela n'a rien de spécifique, ni d'original.

Il n'en a pas toujours été ainsi. Car la renommée d'Aix les Bains n'est pas chose récente ; la ville a un long passé de promotion thermale et touristique derrière elle. Et l'histoire des différents messages utilisés au cours des temps pour attirer les visiteurs n'est pas sans signification.

Dès 1923, les cartes postales envoyées depuis Aix les Bains y étaient oblitérées d'une flamme vantant l'efficacité de la station dans le traitement des rhumatismes. Puis vint s'y ajouter la goutte. Tout cela, on en conviendra, n'est pas très attractif pour la partie du public qui se veut jeune et en bonne santé.

En 1926, celui-ci se voit offrir 13 courts de tennis et un golf de 18 trous, tous loisirs dont les goutteux et rhumatisants ne sont pas les plus friands consommateurs ; on voit clairement là une volonté de diversifier la clientèle. 

À côté, la même flamme nous présente les vertus de la source Saint Simon. Est-elle pure, naturelle, cristalline ? D'une minéralité équilibrée, stimulante, revigorante ? Non, ce sont là termes modernes ; plus prosaïquement, elle est d'une part diurétique, et d'autre part... elle est radioactive.

AA40

Il en était ainsi : en 1926, la présence de radioactivité était vue comme un argument valorisant et attractif. Une eau radioactive, c'est une eau qui vous donnera la forme ! Vous la boirez, vous vous y baignerez, et l'énergie des rayons alpha et autre gamma passera dans votre corps, lui apportant vigueur, santé et, pourquoi pas, virilité retrouvée ? Ou pour vous, Mesdames, des hanches souples et l'effacement de vos rides ?

Depuis nous avons eu Hiroshima, Tchernobyl, Fukushima...

Mais combien de nos modes, de nos certitudes, de nos hantises d'aujourd'hui apparaîtront absurdes, scandaleuses, ridicules, d'ici quelques décennies ?